Si la consommation fait partie de vos critères premiers pour l'achat de votre prochaine voiture...

On entend beaucoup parler de la hausse des prix des carburants et pour nombre de concitoyens, la consommation fait partie des critères essentiels, parfois même avant l'esthétique, dans le choix d'une voiture. Justement, quelles sont les voitures qui sont les plus sobres actuellement sur le marché ? La sobriété à la pompe à essence doit-elle être le seul critère au moment de l'achat d'une nouvelle voiture ? On vous éclaire !

Les citadines, reine de la consommation

Pas besoin de longues explications pour comprendre qu'une petite voiture citadine vous coûtera moins cher en budget carburant qu'un SUV. Même "urbain". Quelles sont les reines de la consommation ? Tout d'abord, il faut faire le choix entre un modèle diesel ou un modèle essence. Et très clairement le premier des deux, favorisé pendant longtemps, perd du terrain par rapport au second. Si sur le papier le niveau de consommation d'un diesel est plus bas, désormais les prix des deux carburants au litre sont très proches. Et le diesel n'est plus en odeur de sainteté auprès de plus en plus de municipalités prêtes à le bannir de leurs centres urbains dès les prochaines années. Les constructeurs automobiles ne s'y trompent pas et de plus en plus diminuent leur offre de moteurs diesel.

Nombre de citadines affichent une consommation en deçà des 4 litres aux 100 km. En essence comme en diesel. À l'image de ces citadines essence, les Suzuki Celerio, Citroën C1 et Fiat 500 qui s'affichent respectivement à 3,6 l/100 km, 3,8 l/100 km et 3,9 l/100 km. Les Smart fortwo, Fiat Panda, Lancia Ypsilon, Peugeot 108 et autres Toyota Aygo s'affichent elles juste au-dessus, à 4,1 l/100 km de moyenne.

En diesel le choix est plus vaste sous les 4 litres/100 km. De l'Alfa Romeo Mito à la Renault Clio, en passant par les Volkswagen Polo, Mazda2, Peugeot 208, Citroën C3 et autres Dacia Sandero, le choix est vaste. 

 

Assurance, entretien, décote... qu'est-ce que le PRK ?

Si la consommation est très importante dans le choix d'une voiture, de nombreux autres critères doivent entrer en ligne de compte en vue d'un achat. On parle ici notamment de l'entretien, de l'assurance, mais aussi du risque de decote de votre véhicule. Pour y voir plus clair, il est un indicateur très pratique développé par L'Argus, le PRK, pour Prix de Revient Kilométrique.

Chaque année un classement range les voitures actuellement sur le marché en fonction de ce PRK, et permet de voir quelles sont les voitures qui permettent d'économiser le plus. Du moins de dépenser le moins. Et finalement on y retrouve ici à peu près les même modèles que ci-dessus. Le dernier podium du PRK pour l'année 2018 consacrait notamment la Dacia Sandero 1.0 Sce 75 ch avec un PRK établi à 0,33 € du kilomètre, pour quelqu'un qui roulerait 10'000 km/an. Suivent une autre Dacia, la Logan, équipée du même moteur essence de 75 ch, ex-aequo avec la Suzuki Celerio 1.0, toutes deux à 0,35 € / km. Sur la troisième marche du podium, la Citroën C1 1.0 VTi 68 ch et le Dacia Duster 1.5 DCi 90 ch affichent tous deux 0,37 € du kilomètre.

Alors bien sûr ce PRK est calculé en fonction de nombreux critères qui ne sont pas figés dans le temps et qui peuvent évoluer, qu'il s'agissent d'éléments extérieurs comme l'augmentation ou la baisse de taxes, ou propres à votre utilisation, c'est-à-dire le nombre de kilomètres que vous roulez chaque année, et même la manière dont vous roulez, ce qui jouera évidemment sur le prix de l'entretien courant, usure des pneumatiques, amortisseurs, batterie...