Histoire assez insolite.

Aux États-Unis, des clients Porsche se sont réunis afin de mener une bataille judiciaire contre le constructeur allemand. Ces derniers rapportent que par temps très ensoleillé, le tableau de bord de leur Porsche était trop éblouissant et reflétait énormément sur le pare-brise. Ils sont alors forcés à porter des lunettes de soleil pour rouler tranquillement, sans un quelconque éblouissement. Les protestataires affirment que ce problème peut causer des accidents et que le constructeur doit faire le nécessaire pour résoudre ce problème. Ils décident alors de se rassembler afin de mener une class action (action groupée qui permet à un ensemble de personne de poursuivre une entreprise en justice).

Lire aussi:

De son côté, Porsche a réfuté ce problème, affirmant qu'aucun accident n'a été causé par ce prétendu éblouissement. Cependant, pour éviter de mener une longue et coûteuse bataille judiciaire contre ses clients, le prestigieux constructeur a décidé, avec l'accord de ses clients, de leur payer des lunettes de soleil. Ce dédommagement représente une somme allant de 50 à175 dollars.

Ainsi, tous les clients ou locataires d’une Porsche, produite entre 2007 et 2016 et dont l’habitacle est beige Louxor, Cognac, marron, gris Platinum ou beige sable sont priés de se connecter sur un site internet dédié à partir du 21 septembre afin de déposer leur plainte. La date limite de cette class action étant fixée au mois de juin 2018.

Les nouveaux modèles de la marque ne sont pas concernés puisque Porsche semble avoir rectifié ce léger problème.

Lire aussi:

 

Source: Motor Trend