Le troisième "K" de la gamme Skoda.

Skoda nous a montré il y a peu qu'avec la berline compacte Scala, le constructeur peut tirer le meilleur parti de la plate-forme MQB-A0, utilisée jusqu'à présent dans le groupe Volkswagen pour les petites voitures dans les quatre mètres, ou SUV un peu plus grands. La firme tchèque s'était déjà familiarisé avec cette base mécanique, que l'on retrouve désormais sur le tout nouveau crossover Kamiq, qui, comme la Scala, a une habitabilité référence pour sa catégorie : Skoda parle de 77 cm entre le dossier de la banquette et l'arrière des sièges avant, comme sur des modèles de segment supérieur.

Galerie: Skoda Kamiq, premières photos officielles

Plutôt surprenant d'ailleurs compte tenu de la longueur de ce nouveau Skoda Kamiq, 4,24 mètres, ce qui le place directement face aux Fiat 500X et Volkswagen T-Roc. Le volume de coffre fait également figure de référence, en annonçant 400 litres quand la banquette est en place, et jusqu'à 1395 litres avec les dossiers abaissés. en revanche la banquette ne coulisse pas.

Le Skoda Kamiq est un crossover familial qui, dans la lignée des autres modèles en "K" de Skoda, les Karoq et Kodiaq, affiche une allure sobre et discrète, dans les canons esthétiques de la marque. Les designers ont conservé l'aspect angulaire des plus grands Karoq et Kodiaq, tout en revisitant l'avant, où la forme et la disposition des feux changent : ils sont toujours destructurés, sur deux niveaux, mais cette fois-ci, on trouve les feux de jour (qui servent aussi de clignotants) au-dessus, et en-dessous les phares principaux. Chez les autres Skoda, c'est le contraire.

Le Kamiq est également équipé de feux arrière toujours en forme de C, mais plus fins et avec clignotants dynamiques en option, une première chez Skoda. Toujours en option, des jantes 18 pouces qui donnent un certain dynamisme à ce SUV.

À l'intérieur c'est toujours assez classique, pour ne pas dire austère, mais il est possible d'opter pour l'instrumentation de 10,25 pouces et l'écran tactile sur la console centrale qui, comme sur la Scala, n'est pas encastrée mais accrochée, comme suspendue : trois tailles sont disponibles, 6,5, 8 ou 9,2 pouces, et intègre le Apple CarPlay et Android Auto, ainsi qu'une carte SIM pour obtenir les mises à jour en temps réel.

Côté aides à la conduite, rien ne manque pour une voiture de cette catégorie, car le Skoda Kamiq est équipé d'un système de maintien de trajectoire, de freinage automatique et de contrôle adaptatif de la vitesse. Quatre moteurs sont proposés : 

- 3 cylindres essence 1.0 TSI de 115 ch

- 4 cylindres 1.5 TSI de 150 ch

- 4 cylindres diesel 1.6 TDI de 115 ch

- diesel gaz naturel 1.0 TGI de 90 ch

 

Galerie: Skoda Kamiq, premières photos officielles