Hommage à la "dolce vita" romaine.

Plus que quelques heures avant la présentation de la dernière Ferrari de l'année, prévue pour ce 14 novembre 2019. Si l'on sait que c'est à Rome qu'elle sera dévoilée, rien d'officiel n'a encore fuité sur le nouveau modèle du Cheval cabré. Si ce n'est peut-être ce maigre indice diffusé sur les réseaux sociaux : l'hommage à la Dolce Vita, la fameuse douceur de vivre à l'italienne, rendue célèbre par le film de Federico Fellini.

Faut-il comprendre ici que la voiture s'appellera Dolce Vita ? Rien n'est moins sûr... Mais pourquoi pas ? Ce dont on est sûr, c'est que ce nouveau modèle viendra compléter une gamme déjà bien riche, comme cinquième et dernier produit de l'année, après les F8 Tributo, SF90 Stradale, F8 Tributo Spider et 812 GTS. Une stratégie de la firme de Maranello visant à "pénétrer de nouveaux segments, à commencer par celui du Grand Tourisme", comme cela avait été dit plus tôt dans l'année.

Galerie: Essai Ferrari F8 Tributo (2019)

Qui manque à l'appel ?

Avec le remplacement de la 488 et de l'hybride haute performance, seul le modèle six cylindres manquerait à l'appel. Ce qui amènerait la marque italienne sur un nouveau segment, permettant de baisser encore un peu le ticket d'entrée à la gamme Ferrari. Les quelques prototypes camouflés vus à ce jour n'ont pas apporté suffisamment de preuves pour confirmer ces théories, mais les formes semblent faire référence à un coupé compacte, peut-être basé sur le cabriolet Portofino

Le SUV et l'électrique arrivent

Patience, on saura très vite, dans les heures à venir, ce qui nous attend du côté de chez Ferrari. Sans oublier que la firme de Maranello se tourne vers un avenir qui semble bien défini et dont l'objectif est d'augmenter les profits. Le SUV, qui s'appelle pour l'instant Purosangue, s'installera sur un segment particulièrement porteur, déjà été largement peuplé par la concurrence. À cet égard, Ferrari a tenu à rassurer en expliquant qu'il s'agira bien d'une interprétation du SUV en restant au plus proche de l'ADN de la marque. 

Selon la même logique, un modèle entièrement électrique devrait arriver en 2023. Une voiture de sport zéro émission, qui devra se concentrer uniquement sur la performance, étant donné que la distance annuelle moyenne parcourue par les supercars frappées du Cheval cabré est d'environ 4000 km.  

Galerie: Plan Ferrari 2018-2022