Mercedes-AMG, Mercedes-Maybach et le Classe G font désormais partie du même groupe en interne.

La marque Mercedes-Benz, qui fait partie de Daimler, possède plusieurs entités qui gravitent de très près autour des modèles de sa gamme. C'est notamment le cas de Mercedes-AMG, la fameuse firme d'Affalterbach qui, depuis 1999, est devenue officiellement une filiale de Mercedes-Benz. Elle propose des versions épicées des Mercedes déjà existantes, comme par exemple la fameuse Mercedes-AMG E 63 S et ses 612 chevaux issus d'un V8.

Outre Mercedes-AMG, il y a aussi Mercedes-Maybach, la filiale luxueuse de la marque étoilée et qui propose des modèles encore plus haut de gamme que ceux commercialisés par Mercedes-Benz. La gamme Mercedes-Maybach est composée uniquement des GLS et Classe S, les deux véhicules les plus luxueux de la marque. Ils sont chargés de jouer des coudes avec les Rolls-Royce Cullinan et les Bentley Bentayga pour le GLS, et avec la Bentley Flying Spur ou encore la Rolls-Royce Ghost pour la Classe S.

De son côté, le Mercedes Classe G est un véhicule un peu à part de la gamme Mercedes, puisque ses vocations de tout-terrain nécessitent un tout autre développement et une entité qui lui est dédiée.

Ces trois filiales, qui n'ont pas grand-chose en commun philosophiquement parlant, seront réunies sous un même groupe en interne pour une gestion commune. L'objectif pour Mercedes, c'est de maintenir l'exclusivité de chaque modèle, tout en augmentant les synergies et le partage des technologies dans le but de diminuer les coûts. D'une manière générale, cette réorganisation n'a rien de très surprenante, Ola Källenius, le patron de Daimler, n'a pas caché son intention de faire des économies à l'avenir, lui qui avait déjà annoncé un sacré ménage au sein de la gamme tentaculaire de Mercedes-Benz.

Pour chapeauter cette nouvelle entité, c'est Philipp Schiemer, l'actuel patron de Mercedes-AMG, qui va prendre les rênes, même si cette nouvelle filiale ne prendra pas son indépendance et restera toujours sous les perfusions de Mercedes-Benz. Reste à savoir quels seront les axes de développement autour de cette entité, à moins qu'ils ne soient pas forcément visibles vu de l'extérieur.