Le marché automobile européen a entamé la nouvelle année en se redressant. Après un ralentissement enregistré en décembre, les immatriculations ont augmenté de 12,1 % sur une base annuelle pour atteindre 851 689 unités le mois dernier (dans l'UE+Royaume-Uni+AELE, les immatriculations étaient de 1.015.381, soit une augmentation de 11,5%).

En particulier, il est intéressant de noter que les voitures hybrides sont conservées au deuxième choix le plus populaire parmi les automobilistes (atteignant près de 30 % de la part de marché), tandis que les voitures électriques ont atteint 10,9 % (contre 9,5 % l'année dernière).

Tous les principaux marchés ont enregistré une croissance significative : l'Allemagne (+19,1%), l'Italie (+10,6%), la France (+9,2%) et l'Espagne (+7,3 %).

Pièces de marché par carburants et combustibles

Si l'on examine les chiffres de plus près, le marché des voitures à essence a progressé de 4 %, principalement grâce aux performances des marchés clés tels que l'Italie (+26,7 %) et l'Allemagne (+16, 9 %). Tout en conservant la première place avec 35,2 % du marché, la part des voitures à essence a diminué par rapport aux 37,9 % du même mois de 2023.

Le déclin des voitures diesel s'est poursuivi (-4,9 % en janvier) et leur part de marché s'est établie à 13,4 % (15,8 % en 2023). Les voitures hybrides ont continué à bénéficier de cette évolution qui, comme indiquée plus haut, a augmenté de 23,5 %, grâce à une croissance significative sur les quatre marchés les plus importants : Espagne (+26,5 %), France (+ 29,9 %), Allemagne (+24,3 %) et Italie (+14,2 %). Cela a conduit à la vente de 245 068 unités au cours du premier mois de 2024 ( 28,8 % de la part de marché).

D'autre part, les ventes de voitures électriques ont augmenté de 28,9 % pour atteindre 92 741 unités (part de 10,9 %), et les ventes de voitures hybrides rechargeables se sont redressées après une chute en décembre 2023, continuant de 23,8 % pour atteindre 66 660 unités (part de 7,8 %).

Données pour janvier 2024

  • Essence : 35,2%
  • Hybride (MHEV+HEV) : 28,8%
  • Diesel : 13,4%
  • Électrique (BEV) : 10,9%
  • Hybride rechargeable (PHEV) : 7,8%
  • Autres (GPL, méthane, éthanol, hydrogène) : 3,9%

Qui gagne et qui perd ?

En janvier, la marque à la plus forte croissance est Mitsubishi (+96,8%) qui a vendu 4 911 unités contre 2 496 un plus tôt (à noter que la nouvelle Colt est disponible cette année). Le bon en avant de Tesla (+86,3 %), qui a désormais livré 17 493 unités (9 390 en janvier 2023), est également significatif. Vient ensuite la croissance à deux chiffres de Nissan (+38%), qui a livré 26 839 voitures au cours du premier mois de 2024, contre 19 451 l'an dernier.

Mitsubishi Colt (2023)

Mitsubishi Colt (2023)

Si l'on considère les volumes les plus importants, la marque Volkswagen reste en tête, mais elle a chuté de 5,2 % à 95 498 unités, contre 100 770 l'année dernière. Au sein du groupe Stellantis, la marque la plus populaire reste Peugeot (57 447 unités ; +22,8 %).

Le bilan de janvier 2024

Les groupes qui sont montés Les groupes qui sont descendus
Mitsubishi (+96,8%) Mazda (-15,9%)
Tesla (+86,3%) Mercedes-Benz (-10,6%)
Nissan (+38%) Ford (-6,1%)
Groupe BMW (+29,7%) Groupe Renault (-2,1%)

Honda (+27,2%)

 
Moteur SAIC (+26,9%)  
Suzuki (+25,4%)  
Groupe Jaguar Land Rover (+25,3%)  
Voitures Volvo (+25,2%)  
Stellantis (+16,9%)  
Groupe Toyota (+9,2%)  
Groupe Volkswagen (+8,1%)  
Groupe Hyundai (+1,2%)  

Le classement par Groupes

Si l'on examine les performances des groupes, on constate que seuls quelques-uns ont enregistré une baisse par rapport à janvier 2023. La perte la plus importante en termes d'unités immatriculées est celle de Mazda (-15,9%), qui est passé d'une part de 1,6% en janvier 2023 à une part de 1,2% en janvier 2024.

Le Groupe Volkswagen (+8,1% ), dont la part s'élève à 25,4% avec un total de 258. 402 voitures livrées ; Stellantis (+16,9%), avec une part de 18%, et le Groupe Renault (-2,1%), avec une part de 9,2% (il convient de noter que la marque Dacia a augmenté de +7,7% au cours du mois, livrant 51 673 unités ; Renault a diminué de 12,2% avec 41 050 livraisons ; Alpine est passé de 177 à 212 unités, enregistrant +19,8%).

Vérifications l'autonomie des voitures électriques : test de 11 modèles !