À peine dévoilées et quelques mois avant leur arrivée sur les routes, nous avons découvert les M4 Coupé et Série 4 Cabriolet !

Nous étions initialement partis essayer la nouvelle BMW Série 4 Coupé. Ce que nous avons fait tout le long de la journée, passant du volant d'une 420i de 184 chevaux à celui de la M440i xDrive de 374 ch (l'essai très prochainement sur Motor1.com). Ce que nous ne savions pas, c'est qu'en revenant au nouveau QG de BMW Group France de Montigny-le-Bretonneux, une petite surprise nous attendait

Deux surprises même puisque face à nous, dans un parking totalement vide, faisant face à une Série 4 Coupé que nous avions pu découvrir les heures précédentes, deux voitures bâchées. Si l'on devine des lignes de cabriolet sous la bâche de gauche, le voile de droite laisse entrevoir des lignes de coupé. Pas difficile d'avoir une petite idée de ce qui nous a été réservé...

BMW Série 4 Cabriolet 

Galerie: BMW Série 4 Cabriolet (2021)

On ne s'était pas trompé, devant nous se montre en exclusivité la toute nouvelle Série 4 Cabriolet, tout juste 15 jours après avoir été présentée officiellement par BMW. Alors c'est vrai qu'elle était présente sur le stand de la firme munichoise du salon de Pékin en début de mois, mais la voici pour la première fois devant nous, exhibant fièrement sa capote en toile

C'est jouer sur les mots de dire que la BMW Série 4 aura pour la toute première fois une capote en toile. Dans les faits, c'est vrai, puisque la première génération de Série 4 (F32), de 2013 jusqu'à aujourd'hui, avait un toit rétractable en dur sur le cabriolet (F33). Mais ce n'est ici qu'une question de nomenclature, la Série 4 Cabriolet ayant remplacé la Série 3 Cabriolet, qui remonte à 1985 avec le mythique E30 Cabriolet. En réalité, il y a même eu avant, dès 1978, la Série 3 découvrable, ou Targa, produite alors par Baur, mais qui gardait les montants de toit. 

Les générations suivantes, E36 et E46, respectivement 3e et 4e de la lignée de Série 3, auront aussi la capote en toile permettant ce design plus léger et affiné qui a fait le succès de ces cabriolets. Mais la mode du coupé-cabriolet envahira la Série 3 E90 avec un cabriolet (E93) à toit en dur rétractable en 2007, avant que finalement la Série 3 Cabriolet ne se mue en Série 4 Cabriolet en 2013.

Un rapide historique qui s'impose puisqu'en réalité, et on ne pouvait pas en juger sur les photos, mais le nouveau cabriolet revient à la toile pour le style, mais en réalité, c'est presque toujours un toit rétractable du qui est en dessous, avec plusieurs panneaux qui se rétractent électriquement en quelques secondes dans le coffre. "Le meilleur des deux mondes" nous dit BMW, permettant d'allier à la fois effectivement la sécurité et le confort induits par un toit rétractable, et le charme et le look affiné apportés par la capote en toile. 

Ce premier contact avec cette Série 4 Cabriolet est des plus réjouissants, et la ligne une fois la capote rétractée, est toujours aussi réussie et élégante, avec une ligne de caisse plate jusqu'à l'arrière. 

La BMW Série 4 Cabriolet arrivera sur les routes au premier semestre 2021.

BMW M4 Compétition Coupé

Galerie: BMW M4 Compétition Coupé (2021)

Sous l'autre bâche, c'est bien la toute nouvelle BMW M4 Compétition Coupé qui nous attendait. Là aussi pour une révélation assez exclusive puisque le modèle a été présenté fin septembre, en même temps que la berline M3. L'occasion pour nous d'approcher ce monstre de puissance, 510 chevaux faut-il le rappeler, mais aussi de noter quelques spécificités notables que nous n'avions pas vues, ou qui ne nous avaient pas marquées sur les photos.

À commencer par cette calandre, avec les deux haricots, qui se démarquent vraiment de celle du coupé ou du cabriolet Série 4, puisqu'il n'y a pas de contour. Ni chromé, ni noir. Et c'est vrai que ça marque visuellement la différence entre le côté luxueux et le côté sportif.

Toujours sur la calandre, les lamelles aussi nous on interpellées. Elles sont horizontales. Une première chez BMW. Elles laissent voir par transparence le, ou plutôt les radiateurs (six !), chargés de tempérer les ardeurs du bolide.

La BMW M4 Compétition xDrive qui est devant nos yeux est très spécifique et va piocher allègrement dans le catalogue des options. Outre le jaune Sao Paulo à 1140 €, il y a ici le Pack M Performance Piste à 16'500 € incluant :

  • les jantes forgées de 19" à l'avant et 20" à l'arrière avec style 826M a rayons doubles Schwarz, pouvant être chaussées au choix de pneus mixte / mixte / mixte piste,
  • de freins M carbone-céramique avec étriers de freins peints en doré,
  • des inserts de carbone dans le bouclier avant, sur les coques de rétroviseurs, sur la malle arrière ou encore au niveau du diffuseur au dessin spécifique
  • du pavillon de toit en fibre de carbone

Enfin mention spéciale pour ces sièges baquets M Carbon, qui nous avaient d'abord laissés dubitatifs en photo, mais qui en vrai sont assez incroyables à regarder, entre la découpe, la coque de carbone à l'arrière, ou encore le mélange des couleurs osé, mais finalement aussi original que séduisant.

Au total, le modèle que l'on a devant les yeux coûte au bas mot 122'590 € avec les options, quand la BMW M4 Compétition Coupé est affichée à partir de 104'550 €. Elle arrivera sur les routes au premier semestre 2021.