L'avenir de la Fiat 500 et de Mirafiori passe par l'hybride. C'est ce que montre clairement la décision du PDG de Stellantis, Carlos Tavares, qui, lors d'une réunion avec les syndicats, a confirmé la décision du groupe de créer une version mild hybrid sur la base de la Fiat 500 électrique.

Un choix inévitable compte tenu de la plus grande attractivité des moteurs hybrides, la 500 hybride se vendant à plus de 100 000 unités en 2023 contre près de 62 000 pour la Fiat électrique. Mais à quoi ressemblera ce nouveau modèle ? Tentons de le découvrir.

Le look ne change pas

La décision de se baser sur la 500 électrique conduira inévitablement à utiliser la même plateforme pour ce modèle. Une architecture différente de la CMP, mais dérivée de la 500 classique, avec toutefois de nombreuses modifications pour accueillir le moteur électrique. La version mild hybrid pourrait recevoir d'autres modifications au niveau du châssis, mais il est peu probable que nous assistions à un changement de forme.

Fiat 500 Hybrid (2025), il render sur Motor1.com

Fiat 500 Hybrid (2025), il render sur Motor1.com

En fait, Fiat devrait confirmer le look du modèle électrique, à la fois pour réduire les coûts de conception et pour maintenir la reconnaissance déjà importante de la voiture. Les phares ronds classiques et les blocs optiques rectangulaires à l'arrière sont donc de mise, tandis que la calandre pourrait être revue avec un design légèrement différent et des prises d'air plus basses.

Nous nous attendons également à une palette de couleurs et à des styles de jantes en alliage spécifiques, ainsi qu'à la présence évidente de la sortie d'échappement, tandis que l'intérieur devrait être largement hérité du modèle à batterie.

Vers le 1.2 de l'Avenger

Si la technologie mild hybrid ne fait guère de doute, le type de moteur à combustion qui sera adopté par Fiat est beaucoup plus incertain. Dans la gamme Stellantis, on trouve le 1.0 de 70 ch de l'actuelle 500 hybride ou le 1.2 de 100 ch de la Jeep Avenger, de la Fiat 600 et de la nouvelle Lancia Ypsilon. Le gros 1,5 monté sur la Jeep Renegade, la Compass et l'Alfa Romeo Tonale est en revanche à exclure, car il est trop encombrant pour une voiture qui aura des dimensions ultra-compactes.

Fiat 500 Hybrid (2025), il render sur Motor1.com

Fiat 500 Hybrid (2025), il render sur Motor1.com

A ce stade, nous sommes prêts à parier sur le 1.2, un moteur capable d'offrir une bonne dose de puissance sur une voiture qui misera également sur la légèreté.

Un autre chapitre important concernera le prix, qui sera nettement inférieur à celui de la 500 électrique, mais raisonnablement supérieur à celui de l'actuelle 500 hybride. La liste des prix pourrait donc commencer à plus de 18 000 euros pour les versions de base et dépasser les 20 000 euros pour les versions plus riches. Mais il faudra attendre encore quelques mois pour en savoir plus.

Galerie: Fiat 500 Hybrid (2025), le rendu de Motor1.com