Le Jaecoo J7 est un nouveau SUV chinois du segment C, long de 4,5 mètres. Il a des formes massives et carrées avec des poignées de porte rétractables, des jantes en alliage dédiées et un Cx aérodynamique très bas de 0,318.

Présenté pour la première fois en avril 2023 au Salon de Shanghai, il s'agit d'un crossover urbain produit par le groupe Chery qui, avec son petit frère Omoda 5, est sur le point d'entrer sur le marché français. Voyons donc à quoi il ressemble.

Jaecoo J7, l'extérieur

En commençant comme toujours par l'extérieur, le Jaecoo J7, comme on peut le voir sur les photos, a des formes plutôt massives et carrées qui rappellent celles de certains modèles britanniques célèbres.

La carrosserie, en particulier, regorge de détails stylistiques plutôt raffinés, tels que les poignées de porte rétractables et les feux LED avant et arrière à plusieurs niveaux avec un design plutôt carré, semblable à des LED de pixels, combinés à des jantes en alliage très aérodynamiques et à des barres de toit à l'allure vraiment massive.

Jaecoo J7 2024
Jaecoo

Jaecoo J7 2024

Jaecoo J7, l'intérieur

A l'intérieur, l'habitacle est plutôt spacieux et réalisé avec une bonne attention aux détails et aux matériaux choisis qui donnent une impression de premium. A l'avant, par exemple, on trouve également des doubles vitrages pour rendre l'habitacle plus silencieux et ainsi augmenter le confort sur les longs trajets. Les sièges avant sont réglables électriquement et sont chauffants (tout comme les sièges arrière, une option rare sur les SUV de ce segment).

Plus généralement, en termes de design, l'agencement stylistique du tableau de bord et des panneaux de porte rappelle les formes carrées de la carrosserie extérieure avec de nombreux éléments se développant verticalement.

Le système d'info-divertissement embarqué se compose de deux écrans : le petit tableau de bord entièrement numérique situé devant le conducteur, qui affiche les principales informations relatives à la conduite, et l'écran vertical de 14,8 pouces placé au centre du tableau de bord.

Ce dernier, en particulier, est équipé du processeur Qualcomm 8155 dérivé des smartphones et, plus généralement, d'une présentation graphique avec des écrans simples qui regroupent toutes les fonctions principales de la voiture, puisqu'il n'y a pas de commandes physiques sur le tableau de bord.

En ce qui concerne la technologie, l'équipement du nouveau Jaecoo J7 ne manque pas d'Android Auto et d'Apple CarPlay sans fil, ainsi que d'un éclairage d'ambiance à LED 64 couleurs, d'un système de caméra à 360°, d'une climatisation automatique et d'un riche compartiment ADAS.

Sous l'infotainment, enfin, se trouve un pad de recharge sans fil refroidi pour smartphones d'une puissance de 50 watts.

En revanche, pour ce qui est de l'habitabilité, il y a de la place à bord pour tout le monde, sauf pour les bagages qui ne disposent que de 420 litres, un peu en dessous de la moyenne mais récupérables en rabattant un siège en configuration 60:40.

<p>Jaecoo J7, l'intérieur</p>

Jaecoo J7, l'intérieur

Jaecoo J7, les moteurs

Le nouveau Jaecoo J7 arrive sur le marché français avec un moteur 1.6 4 cylindres turbocompressé de 145 ch non électrifié, développé en interne par le groupe chinois et déjà préparé pour être disponible en version bicarburation (gaz) et hybride.

Ce moteur est couplé à une transmission automatique à double embrayage en bain d'huile reliée à la transmission intégrale "Intelligent AWD" avec répartiteur hydraulique, qui peut répartir le couple jusqu'à 50/50 entre les deux essieux.

Une version hybride rechargeable, déjà annoncée en Chine avec environ 88 km d'autonomie sans émission, est également attendue à une date ultérieure.

Galerie: Photo - Jaecoo 7