La Mercedes-AMG C 63 sera bien de retour avec la nouvelle génération de Classe C, mais sans le V8 malheureusement.

Du côté de chez Mercedes-AMG, après la révélation d'un nouveau modèle chez Mercedes-Benz, on ne tarde généralement pas trop avant la présentation du modèle sportif. La nouvelle Mercedes Classe C n'échappe pas à la règle, et il semblerait que ses versions sportives soient déjà dans les starting-blocks. En effet, de nouvelles photos espion viennent de nous parvenir, avec un prototype de Mercedes-AMG C 63 break partant à l'assaut du Nürburgring.

Comme vous pouvez le constater via les photos, la recette sera globalement la même que pour l'ancienne génération de Mercedes-AMG C 63, même si, nous le verrons un peu plus bas, les changements seront beaucoup plus importants qu'ils n'y paraissent. Esthétiquement donc, la future Mercedes-AMG C 63, dans sa version break ici-même, aura le droit à un kit carrosserie spécifique comprenant des boucliers proéminents, des jupes latérales plus imposantes, des jantes Mercedes-AMG et une fameuse quadruple sortie d'échappement.

Mercedes-AMG C63 Estate Nouveaux plans d'espionnage

Outre ces attributs esthétiques qui en font une berline ou un break à l'allure résolument sportive, sous le capot, comme énoncé plus haut, il y aura du changement. La firme d'Affalterbach l'a officiellement annoncé, exit le V8 4,0 litres bi-turbo au sein de la gamme Classe C, place au bloc quatre cylindres 2,0 litres turbo inauguré sur la Mercedes-AMG A 45 S, le tout étayé d'une motorisation électrique.

Vous l'aurez compris, la future Mercedes-AMG C 63 sera une hybride rechargeable, avec un niveau de puissance semblable à la version dotée d'un V8 sortante, puisque les premières informations évoquent plus de 500 chevaux. Avec l'apport de l'électrique et, quoi qu'on en dise, cet excellent quatre cylindres, la Mercedes-AMG C 63 sera sans doute aussi, voire même plus performante que le modèle précédent.

Mercedes-AMG C63 Estate Nouveaux plans d'espionnage

Toujours est-il qu'il s'agit d'un quatre cylindres hybride, et les clients de ce genre de modèle verront peut-être un mauvais œil d'ablation de la moitié des cylindres d'une voiture qui a fait son succès autour du V8. Et même si la nouvelle sera plus performante, les sensations seront-elles au rendez-vous ? Réponse d'ici la fin de l'année.

Et si ce n'est pas le cas, les clients pourront toujours se tourner vers une Audi RS 4 dotée d'un V6 3,0 litres bi-turbo de 450 chevaux, ou de la future BMW M3 Touring et son six cylindres en ligne bi-turbo de 510 chevaux. À ceci près que les deux modèles précédemment cités ont et auront le droit, en France, au malus maximal, tandis que la prochaine Mercedes-AMG C 63 pourrait échapper à cette taxe, ou au moins l'adoucir grâce à son bloc électrique.

Galerie: Photos espion - Mercedes-AMG C 63 break