Le problème concerne les ceintures de sécurité.

Volvo et la sécurité, ça ne fait qu'un. En 1959, ils ont laissé le brevet de la ceinture de sécurité à 3 points, développé par leurs soins, libre de droit afin que toutes les marques puissent proposer cette sécurité à leurs clients. Un petit peu ironique quand on sait qu'aujourd'hui Volvo vient de lancer une campagne de rappel concernant 2,2 millions de voitures produites entre 2006 et 2019. Il s'agit du plus gros rappel jamais effectué par la marque.

La France est relativement peu touchée avec "seulement" 69'000 voitures concernées. En Belgique, ce sont pas moins de 90'000 voitures qui devront passer par les ateliers. Mais d'autres pays comme la Suède, qui le premier marché de la marque, devront traiter pas moins de 400'000 véhicules. Les États-Unis, l'Allemagne et la Chine figurent eux aussi en bonne place dans cette liste dont Volvo se serait bien passé.

Volvo explique que le problème est lié à un câble d’acier relié aux ceintures avant de sécurité qui, dans certains cas rares, peut s’user au fil du temps, diminuant ainsi l'efficacité de la ceinture de sécurité. Afin de vous rassurer et ne pas subir de déboires en cas d'accident, contactez votre concessionnaire Volvo afin de savoir si votre voiture est concernée par ce rappel.

Voici la liste des véhicules concernés par le rappel :