Les problèmes liés à la réduction des émissions polluantes concernent aussi les modèles sportifs qui, malgré leurs besoins et les attentes du public, ne peuvent échapper à l'électrification progressive. Cependant, ceux qui, comme Mercedes-AMG, ont passé leurs deux dernières décennies à construire une gamme haute performance articulée autour de moteurs de grosse cylindrée, auront du mal à se défaire de leurs puissants V6, V8 et autres V12.

C'est pourquoi, avant de passer à l'électrique, la firme d'Affalterbach a développé il y a quelques années un nouveau V8 (connu sous les noms de code M176, M177 et M178) réalisé en "fusionnant" deux blocs M133, à savoir le puissant quatre cylindres 2,0 litres utilisé sur les avant-dernières générations de A 45, CLA 45 et autres GLA 45. Aujourd'hui, ce moteur a évolué, il s'agit du M139 et dispose d'un rendement record pour un "quatre pattes", avec 210 ch/litre.

Léger et compact

Le 4,0 litres V8, introduit en 2014, a donc été créé en couplant deux bancs de cylindres du M133 à un angle de 90° à travers un carter en alliage d'aluminium produit par un procédé de moulage permettant d'obtenir une résistance optimale et un poids à sec de seulement 209 kilos.

En outre, le V8 est doté de culasses en alliage d'aluminium enrichi de zirconium (ce qui augmente la résistance aux contraintes thermiques), de chemises de cylindre traitées superficiellement avec la technologie Nanoslide (également utilisée sur les turbodiesels les plus récents et les plus performants) pour minimiser les frottements, et d'injecteurs piézoélectriques avec des pressions comprises entre 100 et 200 bars.

Motori 4.0 V8 Biturbo AMG

Deux turbos dans le V

Les dimensions sont restées inchangées (alésage de 83 millimètres et course de 92 millimètres) pour une cylindrée totale de 3982 cm3, soit exactement le double de celle du quatre cylindres (1991 cm3), tandis que le taux de compression est passé de 8,6:1 sur le M133 (9:1 sur le M139 actuel) à 10,5:1.

Pour accroître la compacité du V8 et améliorer le flux d'air et la dynamique globale des fluides, les ingénieurs d'Affalterbach ont positionné les deux turbocompresseurs entre les deux rangées de cylindres dans ce que l'on appelle le "V interne". Les soupapes d'échappement sont situées sur les côtés intérieurs, tandis que les soupapes d'admission sont situées sur les côtés extérieurs.

Motori 4.0 V8 Biturbo AMG

Plusieurs variantes disponibles

Le V8 a fait sa première apparition au Salon de Genève en 2014, où Mercedes a présenté son nouveau bloc pour compléter une gamme de V8 bi-turbo alors composée du M157 de 5,5 litres et du M278 de 4,7 litres, ce dernier que le 4,0 litres allait d'ailleurs bientôt remplacer.

Ce moteur est apparu pour la première fois sous le capot de la Mercedes-AMG C 63 de quatrième génération avec la désignation M177 et une puissance de 476 chevaux. Il a progressivement remplacé les autres V8 pour devenir le moteur de toutes les Mercedes-AMG flanquées du "63" avec des puissances allant de 510 à 640 chevaux. Depuis 2017, Mercedes-AMG fournit également son M177 à Aston Martin, qui l'utilise au sein des DB11, Vantage et du DBX.

Motori 4.0 V8 Biturbo AMG

Jusqu'à 843 chevaux avec l'hybride

Quant à la variante M178, qui diffère de la M177 principalement par sa lubrification à carter sec, elle a accompagné les débuts de l'AMG GT dans une première version de 462 chevaux en 2015. C'est toujours le moteur sur lequel est construite toute la gamme GT dans sa version coupé avec deux places, la Mercedes-AMG GT quatre portes utilisant le M177.

La puissance maximale délivrée par ce bloc est actuellement de plus de 700 chevaux avec la Mercedes-AMG GT Black Series, qui est équipée de la variante M178LS2 dotée de turbocompresseurs plus gros, d'un nouveau vilebrequin, de nouvelles bielles ou encore d'un nouvel ordre d'allumage. Le record absolu en termes de puissance est à mettre au profit de la Mercedes-AMG GT 63 E Performance avec ses 843 chevaux, mais le V8 est ici étayé d'un moteur électrique. Dans les faits, le V8 développe au sein de cette version 639 chevaux et le moteur électrique 204 chevaux.

Motori 4.0 V8 Biturbo AMG

Une version méconnue

En plus des deux principales variantes déjà décrites, en 2015, il y en a eu une troisième assez méconnue : le M176. Il ne s'agit pas vraiment d'un moteur Mercedes-AMG, puisqu'il est assemblé par Mercedes-Benz et non par les ingénieurs d'Affalterbach. Il n'est pas destiné aux Mercedes-AMG, mais aux variantes haut de gamme de certaines Mercedes, à savoir le Classe G, la Classe S ou encore les GLE et GLS (également en version Maybach) flanqués des nombres 500, 560, 580 et 600.

Moteur Puissance Production Modèles
M176 422 à 557 ch depuis 2015 Mercedes-Benz G 500, S 560, S 580, GLE 580, GLS 580 et 63, Mercedes-Maybach GLS 600
M177 476 à 639 ch depuis 2014 Mercedes-Benz C 63 AMG, GLC 63 AMG, E 63 AMG, GLE 63 AMG, GT 4 portes, GLS 63 S, GLE 63 S, S 63 AMG, Aston Martin Vantage, DB11, DBX
M178 462 à 730 ch depuis 2015 Mercedes-AMG GT, SL, GT S, GT C, GT Black Series