La série à succès de Netflix, Drive to Survive, sera disponible demain, pour sa sixième saison, et prendra le relais de la saison 2023 de Formule 1.

Le sixième épisode de la série reviendra sur le parcours record de Max Verstappen et Red Bull au championnat, tout en reprenant d'autres éléments narratifs sur la saison 2023, probablement les moments d'Aston Martin et de McLaren sous les feux de la rampe, la quête continue de Mercedes pour retrouver le chemin de la victoire et le retour de Daniel Ricciardo au sein d'AlphaTauri.

Sa date de lancement, le 23 février, coïncide avec le troisième et dernier jour des essais de pré-saison à Bahreïn, préparant ainsi le début de la saison 2024 qui commencera une semaine plus tard au même endroit.

Drive to Survive, qui a débuté en 2019, a joué d'un rôle central dans l'intérêt croissant pour la Formule 1, en particulier auprès d'une population plus jeune et plus diversifiée notamment aux États-Unis.

La série continue d'être produite par Box to Box Films, James Gay-Rees, producteur du documentaire primé Senna, restant à la barre en tant que producteur exécutif aux côtés du producteur Paul Martin, lauréat d'un Emmy, qui est également à l'origine du documentaire de 2019 sur Diego Maradona.

Bien que la saison 2023 n'ait pas été aussi dramatique que les années précédentes, Gay-Rees estime qu'il reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour continuer à raconter l'histoire de la F1.

"Nous avons tous eu des statistiques sur une démographie changeante et plus jeune, et il est difficile pour quiconque, pour n'importe quelle grande organisation, de tenir bon étant donné la quantité des contenus offerts au consommateur", a-t-il déclaré en interview sur F1.com.

« Intéresser un si grand et nouveau public à un sport – qui était évidemment mérité, il suffisait que quelqu’un l’ouvre – est extrêmement satisfaisant.

« Le fait que ce n’était pas un hasard et que ça a grandi [avec chaque saison]… C’est un véritable honneur et nous l’adorons. C’est un spectacle très difficile à réaliser, mais nous aimons le processus, nous aimons cet univers. Que cela continue longtemps ! »

Drive to Survive implique la coopération des 10 équipes après une certaine résistance initiale de Ferrari et Mercedes. Sa cinquième saison (couvrant la saison 2022) a reçu des avis critiques pour avoir atténué la tendance antérieure de la série à faire tourner des fragments et des citations hors de leur contexte, pour un effet dramatique.

À voir sur la chaîne Youtube de Motor1 France