Rendez-vous le 22 avril prochain pour découvrir le restylage de la citadine allemande.

Après plus de trois ans de bons et loyaux services, avec des hauts, mais aussi quelques bas, à commencer par la disparition du diesel et de la version GTI en cours de route, la Volkswagen Polo que nous connaissons actuellement va avoir le droit prochainement à une petite cure de jouvence. Est-ce que ce sera suffisant compte tenu du fait qu'il ne devrait y avoir aucune évolution mécanique majeure ?

En effet, le groupe Volkswagen se retrouve dans une situation assez embêtante avec ses trois citadines phares que sont les Polo, Seat Ibiza et autres Škoda Fabia. Si cette dernière sera bientôt renouvelée et pourrait avoir le droit à des motorisations électrifiées, ce ne sera pas le cas de la Polo, qui devrait calquer son offre de motorisations sur l'Ibiza fraichement restylée, exception faite de la version au gaz naturel 1,0 litre TGI de 90 chevaux.

La Volkswagen Polo restylée devrait donc avoir le droit à des blocs essence allant de 80 à 150 chevaux. Le diesel ne sera pas reconduit, tandis que la version GTI reste encore en suspend, ce type de motorisation n'étant plus forcément en odeur de sainteté, tandis que les taxes deviennent difficilement justifiables pour un modèle sportif censé être, à la base, relativement abordable.

Sur le plan du look, la Volkswagen Polo restylée devrait avoir le droit à quelques minces changements au niveau de la partie avant, très certainement autour des optiques et de la signature lumineuse, tandis que la partie arrière aura le droit à un remodelage un peu plus en profondeur, sans que ce soit une révolution pour autant. La planche de bord devrait aussi évoluer avec l'adoption de certaines technologies issues du segment supérieur, tout comme l'incorporation d'un système d'info-divertissement au goût du jour. La présentation de la Volkswagen Polo restylée interviendra le 22 avril prochain.