Le pilote finlandais troque sa Yaris contre la nouvelle Supra, qui sera bientôt dévoilée.

Alors qu'elle n'a pas encore été dévoilée, la Toyota Supra a déjà été confiée à quelques chanceux triés sur le volet. Des journalistes – un de nos confrères américains figuraient parmi les heureux élus –, mais aussi le pilote de rallye Jari-Matti Latvala, qui livre ses impressions dans cette vidéo. 

Habitué à conduire sa Yaris de 400 ch sur des pistes accidentées, le Finlandais a visiblement apprécié cette petite escapade en Supra sur le bitume parfait d'un circuit, s'offrant des pointes à 250, voire 260 km/hMalheureusement, ne comptez pas sur lui pour vous dévoiler les spécifications de cette génération A90, qui doivent encore rester secrètes quelque temps.

Toyota Supra Prototype

Toutefois, nous avons commencé à faire connaissance avec l'auto au fil des teasers et des informations divulguées ici ou là. Nous savons par exemple que cette génération A90 "restera fidèle à son héritage de coupé sportif à roues arrière motrices et six-cylindres en ligne monté à l’avant" (dixit Toyota). Le six en ligne coiffé d'un turbo affichera une puissance supérieure à 300 ch. Il sera associée à une boîte automatique à huit rapports fournie par ZF. Une répartition des masses idéale de 50/50, un différentiel actif ainsi que des suspensions adaptatives garantiront un comportement a priori irréprochable.

La nouvelle Supra, qui devrait également être proposée avec des moteurs quatre-cylindres, sera présentée lors du salon de Détroit 2019, puis lancée au premier semestre de cette même année. Les plus impatients peuvent déjà pré-réserver leur exemplaire moyennant un acompte de 2000 euros.