Markus Duesmann remplacera Bram Schot.

Comme nous l'avions annoncé, dès le mois d'avril 2020, Audi aura un nouveau patron, Markus Duesmann. Les journaux allemands avaient fait cette annonce il y a plusieurs semaines et ils ne se sont pas trompés. Audi était dirigé par Rupert Stadler jusqu'en 2018, mais il a été arrêté dans le cadre des moteurs truqués. Audi a alors nommé Bram Schot qui assure la direction de la marque par intérim. Celui-ci cédera sa place à Markus Duesmann qui aura fort à faire dans un contexte assez délicat. 

Markus Duesmann est un ingénieur de 50 ans. Il a fait ses armes chez plusieurs constructeurs de renom comme BMW (sans oublier Mercedes-Benz), où il était responsable des achats et du réseau de fournisseurs jusqu'en juillet 2018 et membre du conseil d'administration. Duesmann a été recruté par Herbert Diess, qui pour rappel, est un ancien de BMW. Il a quitté ses fonctions chez le constructeur de Munich afin de prendre la tête du groupe Volkswagen.

"Bram Schot a repris la direction d'Audi dans une période difficile. Il a dirigé l'entreprise avec beaucoup de succès et a initié des changements importants. Nous l'en remercions sincèrement. En tant qu'excellent ingénieur, Markus Duesmann fera tout ce qui est en son pouvoir pour exploiter pleinement le potentiel de la marque Audi et démontrera une fois de plus notre engagement envers la promesse 'Vorsprung durch Technik' (NDLR : l'avance par la technologie)", a déclaré Herbert Diess.

L'an dernier, les ventes d'Audi ont baissé de 3,5 %. De plus, son bénéfice d'exploitation a reculé de 7 %. Il faut se rappeler que le constructeur aux anneaux a été condamné à payer une amende de 800 millions d'euros dans l'affaire Dieselgate. Cet élément exceptionnel a clairement plombé les résultats financiers de la marque qui en 2019, a adopté une autre position stratégique.