27 % des actifs français envisageraient de changer de poste pour travailler plus près de chez eux.

Face à la hausse du prix des carburants, les Français s'organisent et protestent un peu partout en France. Au mois de janvier prochain, une nouvelle hausse des taxes sur les carburants est prévue par le gouvernement. En effet, le projet de loi de finances 2019 prévoit une hausse des taxes de 2,9 centimes pour le sans-plomb et de 6,5 centimes pour le gazole rapporte Le Parisien ! C'est un nouveau coup dur pour les automobilistes français qui, selon une étude réalisée par Yougov pour le compte de RégionsJob, sont prêts à changer d'emploi pour travailler plus près de chez eux. 

Cette étude a été réalisée au mois de novembre dernier sur 1002 personnes âgées de 18 ans et plus. Les conclusions sont stupéfiantes : 27 % des actifs en poste projettent de changer d'emploi afin de travailler plus près de chez eux et réduire donc leur budget transport ! De plus, 81 % des demandeurs d'emploi "pourraient être découragés de postuler à une offre loin de chez eux". La crise est donc bien profonde, d'autant plus que 79 % des sondés admettent avoir vu leur budget transport augmenter lors de ces 12 derniers mois. Au même moment, 16 % des sondés ont privilégié un autre moyen de transport plus économique et 8 % seulement estiment que leur employeur a pris des mesures afin de faciliter les trajets quotidiens via des primes, ou par des journées en télétravail. 

La tranche d'âge des 25-34 ans est plus radicale. En effet, 34 % des sondés de cette portion d'âge déclarent vouloir trouver un poste plus proche de chez eux. Les 18-24 ans sont encore plus catégoriques que leurs aînés, ils sont 44 % à vouloir changer de job à cause du coût des transports en forte croissance et qui pèse sur leur pouvoir d'achat.

À noter que depuis quelques jours, le prix des carburants est en baisse. Cela est lié à la baisse du cours du pétrole qui est au plus bas depuis octobre 2017.