Elles étaient encore 29, il n'y en a plus que sept et il n'en restera plus qu'une à la fin.

Il y a quelques mois, l'élection de la Voiture de l'année 2021 débutait avec une liste de 38, puis 29 voitures. Pour décerner le titre de "Car of the Year", les 60 personnes qui composent le jury testent les véhicules sélectionnés au préalable.

Ces derniers sont évalués en fonction de différents critères : design, confort, sécurité, économie, maniabilité, performance, fonctionnalité, exigences environnementales, satisfaction du conducteur et prix.

Pour qu'une voiture soit éligible, elle doit tout d'abord être totalement nouvelle. Ainsi, les véhicules restylés sont automatiquement écartés. De plus, elles doivent être commercialisées dans au moins cinq pays européens. Et parmi les 38 voitures sélectionnées au début, il n'en reste plus que sept désormais.

Les sept voitures finalistes

L'année dernière, c'est la Peugeot 208 qui avait remporté ce prestigieux titre. La France a encore une chance cette année avec la Citroën C4. Dans la liste de départ, il y avait aussi le Peugeot 2008, mais celui-ci n’a pas recueilli assez de votes pour faire partie des sept finalistes. Globalement la liste de véhicule est assez pragmatique, avec néanmoins une petite "extravagance" et la présence du Land Rover Defender. On s'étonne en revanche de ne pas voir la nouvelle Dacia Sandero, l'une des nouveautés les plus importantes de 2020, et qui nous a récemment agréablement surpris.

Par la suite, un nouveau vote départagera ces sept finalistes et le nom de la gagnante 2021 sera dévoilé le 1er mars 2021. Auparavant la gagnante était révélée lors du salon de Genève de cette même année, mais faute de salon en 2021, ce ne sera pas le cas.

Les modèles évincés