Porsche a réuni sur le circuit sarthois six des prototypes qui ont contribué à écrire sa légende sur ce tracé.

Ce week-end, c'est le retour de la plus grande course automobile au monde. Un petit évènement après des mois de disette et un calendrier bouleversé en raison de la crise sanitaire. Comme vous n'êtes pas sans le savoir si vous êtes un fan inconditionnel de l'épreuve, Porsche est la marque qui a eu le plus de succès dans les presque cent ans d'histoire du Mans.

Porsche est étroitement lié aux 24 Heures du Mans depuis plus de six décennies, une période qui a vu la firme de Stuttgart s'imposer à 19 reprises sur ce mythique tracé. Il y a 50 ans, le 14 juin 1970, Porsche remportait sa première victoire au classement général avec la 917 KH, une étape qui représente l'un des plus importants succès de Porsche dans le sport automobile.

Porsche aux 24 Heures du Mans

Pour marquer cette occasion, le musée Porsche a ramené la première voiture victorieuse et cinq autres vainqueurs sur le circuit des 24 Heures du Mans. Nous retrouvons la 917 KH de 1970, la 917 KH de 1971, la Spyder 936/81 de 1981, la 962 C de 1987, la 911 GT1 de 1998 et la 919 Hybrid de 2017. Ce fut aussi l'occasion pour Hans Herrmann et sa Porsche 917 KH de 1970 de rencontrer Timo Bernhard et le prototype 919 Hybrid, avec lequel le pilote allemand s'adjugea la victoire en 2017 aux côtés de Brendon Hartley et Earl Bamber.

Les deux voitures montrent clairement les progrès réalisés au cours des dernières décennies : la 917 KH ne pèse que 800 kilogrammes et est propulsée par un moteur 12 cylindres de 4,5 litres qui entraîne les roues arrière pour une puissance de 580 chevaux.

La 919 Hybrid est animée par un groupe motopropulseur hybride composé d'un petit bloc V4 2,0 litres turbo (environ 500 chevaux) associé à un moteur électrique positionné sur son axe avant (produisant environ 400 chevaux), alimenté par une batterie lithium-ion qui se recharge via deux systèmes de récupération d'énergie distincts (grâce aux gaz d'échappement et lors des phases de freinage notamment).

Galerie: Les 50 ans de la première victoire de Porsche aux 24 Heures du Mans