Objectif - 37,5% d'ici 2030.

Bonne nouvelle, le Parlement européen et les États membres ont enfin réussi à arriver à un accord ce lundi 17 décembre 2018, dans la soirée, sur l'objectif de réduction des émissions polluantes des voitures, combien et à quelle échéance. D'ici 2030, le but est de réduire de 37,5% des émissions de dioxyde de carbone (CO²).

Ce texte officiel qui fixe de manière claire les objectifs européens n'aura pas vu le jour sans de longues négociations au cours des dernières semaines, des derniers mois. Il faut dire que les premiers chiffres qui avaient été fixés initialement par la Commission européenne avaient été jugés trop bas par de nombreuses ONG. Et l'industrie automobile voyait d'un mauvais oeil le passage trop rapide à de l'électrique par exemple qui risquait à la fois de pénaliser l'économie mais aussi de peser sur des suppressions d'emplois. L'Allemagne, dont l'industrie automobile représente, avait pesé pour ne pas dépasser 30 % de réductions.

Maintenant qu'un accord a été trouvé entre les 28, plusieurs étapes pour y arriver sont prévues. On parle de baisser les émissions de 15 % d'ici à 2025. Puis d'atteindre les 37,5 % en 2030, en se basant sur les émissions de 2021. Malgré tout, c'est un peu moins que ce que voulait le Parlement européen, qui réclamait de monter à 40 % de baisse.

En revanche, on parle bien ici des voitures individuelles. En ce qui concerne les utilitaires, c'est un peu moins fort, puisque l'objectif à atteindre a été fixé à 31 %. Pour les poids lourds, c'est encore en discussion.